Voici un excellent livre que, en toute franchise, je regrette un peu d’avoir lu maintenant (par opposition à : à un autre moment).

Bonne nouvelle : pas besoin d’un résumé !

Bon, en termes de résumé, c’est facile : le titre dit tout. Il s’agit d’une histoire, un peu déjantée il faut en convenir, dans lequel l’apocalypse zombie a eu lieu. Mais, grâce à un concours de circonstances peut être pas si fortuit, un club de punks en réchappe, et on va donc avoir le plaisir de suivre leurs différentes pérégrinations dans ce nouveau monde, à la recherche d’un idéal d’anarchie.

Un vrai livre punk, déjanté et détendant

Et ce livre est exactement ça : déjanté, assez barré, mais franchement marrant et agréable à lire. L’histoire, de plus, se déroule dans Paris, ce qui est l’occasion de croiser quelques figures de la vie actuelle, et ça n’en est que plus jouissif. Bon, à titre « accessoire », c’est un vrai livre punk, au sens où les idéaux véhiculés ne sont pas extraordinairement compatibles avec une vision capitaliste positive du monde d’aujourd’hui. Âmes sensibles de ce point de vue, abstenez vous, mais apprenez aussi à prendre du recul car ça fait pas bien mal, tout ça est plus ou moins du second degré de toute façon, et donc ça fait surtout du bien 🙂

Bref, un bon livre, un ovni pour moi, ce qui fait que je n’ai finalement pas tant de choses à en dire que ça. Sauf peut être expliquer pourquoi je pense que je n’aurais pas du le lire maintenant : tout simplement parce que, en ce moment, je croule sous la chaleur, je suis en plein trip space opéra, et que le décalage est un peu violent. Je pense que ce livre s’apprécierait beaucoup plus sans cette chaleur, avec un bon fond musical adéquat, et sans qu’il ne constitue un ovni aussi important par rapport à mes lectures habituelles.

Rien de bien grave donc, n’hésitez pas à vous lancer dans ce délire à mon avis, choisissez juste le bon moment 🙂

D’autres avis : Au Pays des Caves Trolls, L’Ours Inculte, Le Chien Critique, Ombrebones

Lecture précédente : Dark Run

Lecture suivante : Le Club des Marionnettes