Mouarf. En voilà un livre qui décoiffe !

Récemment, vous avez pu en être témoins, j’ai lu pas mal de space opéra, mais avec une caractéristique commune : une lecture assez facile. Pas toujours émotionnellement (Warchild par exemple), mais avec un style et un rythme rendant le livre très abordable. Cette fois, cette lecture est un peu différente, parce qu’on a changé de style : on est dans la hard SF, i.e. de la science fiction qui assume pleinement son côté « science ».

Retour vers le futur, version space opéra

Hum, j’ai envie de rester simple dans le résumé, et c’est un livre qui ne l’est pas. Alors, je vais faire très concis. Ce livre parle avant tout de voyage dans le temps. On se retrouve dans un univers où le héros, Belisarius Arjona, après avoir accompli une incroyable escroquerie (cf. tome 1), s’aperçoit qu’elle risque de coûter la vie à tous ses (rares) congénaires, Homo Quantus comme lui. Pour éviter cela, il décide de retourner dans le passé régler le problème. C’est assez simple finalement.

Pour autant, à part le pitch, rien n’est simple. D’abord parce que, comme tout bon voyage dans le temps qui se respecte, il faut faire attention à beaucoup de choses. Tout fan de retour vers le futur le sait bien (Umbrella Academy marche aussi si vous voulez, et que vous êtes plus jeune) : le passé, c’est fragile, il faut y faire attention. Ensuite parce que notre ami Derek Künsen ne rigole pas avec la théorie, et avec l’imagination. Ce voyage sera l’occasion de rencontres, et de beaucoup beaucoup de réflexion de la part de nos amis Homo Quantus (hommes quantiques pouvant se placer dans un état quantique qui les rend extrêmement fort en réflexion, mais « coupés du monde » en quelque sorte).

Un livre à lire, vraiment, sauf si

Dans l’ensemble, je trouve ce livre absolument brillant. Pour au moins deux raisons :

  • Le worldbuilding, l’intelligence, le traitement des personnages, tout est extrêmement bien pensé, dense, et pertinent. On se retrouve ici avec un livre de hard SF avec des émotions, alors même que la caractéristique principale des personnages est de pouvoir s’en abstraire.
  • Loin de se limiter à traiter la question du voyage dans le temps – pourtant déjà très complexe -, l’auteur a réussi, grâce également au premier tome, à nous plonger dans un univers regorgeant d’intrigues. Je ne développe pas ici, mais l’univers voit plusieurs factions s’opposer, a pour toile de fond une guerre intergalactique, à laquelle participent plusieurs races humaines. Voir extra humaines.

Je ne vois absolument aucune raison de ne pas lire ce livre donc… sauf une. Il est quand même complexe à suivre, par son aspect hard SF. On parle beaucoup « théorie » quantique, univers à plusieurs dimensions,… Alors, c’est passionnant, c’est superbement fait et très rare, ce n’est pas fait au détriment de l’émotion et des personnages, mais… c’est quand même très scientifique. De mon côté, j’adore ça, mais je ne le conseillerais pas à tout le monde quand même. A vous de voir où vous vous positionnez !

Dernier mot également avant de conclure, qui est aussi une vraie raison de se lancer : l’air de rien, je crois que l’auteur a réussi à placer des ingrédients par ci par là pour écrire un troisième tome qui n’aurait rien à voir. Avec une optique beaucoup plus « guerre totale ». Je ne spoile pas en disant cela, car c’est plus un sentiment à ma lecture, mais je trouve que s’il veut y aller, il pourrait conclure une trilogie en beauté… Comme je ne souhaite pas me spoiler, je ne cherche pas à savoir mais, à mon sens, c’est extrêmement prometteur !

Points positifs :

  • De la hard SF page turner, ce n’est pas si courant ! Une vraie intrigue, de vrais personnages, et une vraie envie de connaitre la suite
  • Une passionnante histoire de voyage dans le temps
  • Un contexte (personnages, intrigue générale) extrêmement bien fouillé, et très prometteur pour la suite

Points négatifs :

  • Très scientifique quand même, donc pas forcément pour tout le monde

Si vous avez aimé ?

  • Pour moi, cela me fait penser beaucoup au cycle des Xeelees, de Stephan Baxter

Et pour d’autres avis : Les lectures du Maki, Apophis, Epaule d’Orion, Au Pays des Caves Trolls

Livre lu dans le cadre du challenge #SummerStarWars