*Soupir*

J’ai bien aimĂ© ce livre 🙂

Mais je dois avouer qu’il m’a pris par surprise !

Bon, c’est un peu de ma faute aussi : trop d’ego. Je suis toujours surpris quand je vois un auteur Ă  cĂ´tĂ© duquel j’Ă©tais passĂ©, alors que j’ai quand mĂŞme lu un ou deux livres de SF maintenant. Et du coup, en gĂ©nĂ©ral, je ne sais pas quoi attendre, donc par dĂ©faut je n’attends pas grand chose. Et lĂ , dès les premières pages, j’ai Ă©tĂ© obligĂ© de rĂ©viser ma position.

Quelle belle Ă©criture ! C’est beau le français quand c’est Ă©crit comme ça quand mĂŞme 🙂 C’est avant tout cela qui m’a surpris. Je sortais d’un Brandon Sanderson dont je disais qu’il s’apparentait Ă  du Young Adult. Ici, je ne sais mĂŞme pas si j’ai un avis sur cette classification que je n’aime pas – elle n’existait pas quand j’Ă©tais ado, et comme toutes les personnes qui vieillissent il m’arrive de refuser le changement -. Mon avis principal c’est : c’est super bien Ă©crit !

Mais il y faut plus, Ă©videmment, pour faire un bon livre. Et il y a plus. Du rythme. Une histoire vraiment sympa, des personnages attachants et charismatiques. Et puis, surtout peut ĂŞtre, car c’est vraiment ce qui le diffĂ©rencie des autres, une forme de mĂ©lancolie qui donne Ă  la fois une douceur, et une intensitĂ©, Ă  cette lecture.

De quoi parle ce livre d’ailleurs ?

Il parle d’une jeune barmaid entrainĂ©e dans un monde cloisonnĂ© par des corporations qui ont confisquĂ© le voyage interstellaire. Une jeune barmaid qui, suite Ă  un concours de circonstances, va se lancer dans une aventure Ă  travers la galaxie, entre fuite et recherche du monde de rĂŞve, celui crĂ©Ă© par les Pirates historiques.

Dit comme ça, l’histoire parait peut ĂŞtre assez quelconque. Et peut ĂŞtre est-elle simple en effet – au delĂ  du fait que je sois nul en rĂ©sumĂ©. Mais, franchement, quelle belle plume, quelle belle aventure ! Quelle belle allĂ©gorie de notre monde actuel, Ă  la fois rĂ©aliste – et donc parfois triste – mais Ă©galement pleine d’espoir !

Rares sont les livres je trouve qui arrivent Ă  faire passer des Ă©motions en science fiction. Des idĂ©es, des futurs possibles, de l’hĂ©roĂŻsme, oui, mais ce cĂ´tĂ© un peu mĂ©lancolique, plein d’Ă©motion, beaucoup moins. Ici pourtant, on est en plein dedans. Les Ă©motions arrivent Ă  passer, et cela ne rend ce livre magnifique que plus attachant.

Bref. Lisez ce livre. Lisez Estelle Faye. Je sais que je vais le faire plus de mon cĂ´tĂ©. Que vous aimiez l’action – il y en a -, le cĂ´tĂ© allĂ©gorique sur notre sociĂ©tĂ© – c’est le cas -, que vous recherchiez des personnages qui pourront vous toucher – c’est le cas -, lisez ce livre. Et profitons en pour remercier l’auteur d’avoir offert cette belle histoire en un seul tome, mĂŞme pas si Ă©pais que ça en plus.

Points forts du livre :

  • La qualitĂ© de l’Ă©criture, magnifique
  • Le cĂ´tĂ© attachant des personnages
  • L’histoire
  • La mĂ©lancolie, l’Ă©motion qui s’Ă©chappe de ce livre
  • C’est un one shot !

Points faibles :

  • Le bandeau en couverture du livre, qui oblige Ă  dĂ©marrer la lecture avec la musique de Bob Morane en tĂŞte (pas complètement inappropriĂ© pour le coup, c’est de l’aventure, mais le ton n’est pas le mĂŞme)

Et si vous avez aimé ?

  • C’est un space d’opĂ©ra d’aventures, il y a donc sans doute beaucoup de rĂ©fĂ©rences. Mais ma mĂ©moire Ă©tant ce qu’elle est, je n’en ai pas Ă  proposer. J’en aurais juste une du coup, mais elle n’engage que moi : ce cĂ´tĂ© aventures, et capacitĂ© Ă  faire passer des Ă©motions, me font beaucoup penser Ă  du Becky Chambers.

D’autres avis : De livres en livres, eTemporel, Sometimes a Book, La Plume ou la Vie,

Lu dans le cadre du challenge #SummerStarWars et du challenge #S4F3